Mardi des BernardinsLe Brexit rappelle comme un coup de clairon que l’Union européenne actuelle ne fait pas rêver tout le monde, loin de là ! Alors que faire pour relancer ce projet dont l’ambition première était tout de même de ne plus réitérer les deux tentatives de suicide de l’Europe en 1914-18 et 1939-45 ?

En mai dernier, avant le référendum anglais, un colloque international intitulé « Un nouveau récit pour l'Europe » a eu lieu au Collège des Bernardins. Dans le cadre de ses Hors-Série, KTO vous propose d’en suivre une des conférences. Celle, savoureuse et stimulante intellectuellement, qui est animée par Christophe de Voogd, professeur à l'ICP de Paris.

Vincent Dujardin, président de l'Institut d'études européennes à l'Université de Louvain-la-Neuve, y défend l’idée que pour relancer ce fameux projet européen, il faudrait travailler à l’unité de trois valeurs parfois divergentes : la démocratie, l’intérêt national et l’intérêt européen.

De son côté, n’hésitant pas à bousculer le « politiquement correct », l’« historiquement correct » et tous ces freins à la réflexion, Joanna Nowicki, professeur à l'université de Cergy-Pontoise, rappelle que l’Europe est aussi composée des ex-pays de l’Est. Des pays et des peuples qui ont peu voix au chapitre et souffrent d’une légère discrimination, qui a forcément un impact sur leur vision de l’Europe.

Un Hors-Série à voir à 20h40 ce mardi 19 juillet 2016 sur KTO, et à revoir ensuite sur cette page.