Archéologie biblique, KTO, exégèse, historico-critique, Terre Sainte, Guilgamesh, Noé, BaâlCette semaine, l'émission La Foi prise au mot vous propose d'aborder l´archéologie biblique. Le 3 décembre 1872, George Smith décrypte devant le premier ministre anglais, Gladstone, une tablette du 2e millénaire avant notre ère racontant un récit de déluge proche de celui de la Bible. Le récit de la Genèse avait donc un prédécesseur plus ancien. A la place de Noé, Gilgamesh un demi-dieu à la recherche de l’immortalité sauve la création en construisant une arche. Une telle proximité est-elle propre à remettre en cause la place de la Bible parmi les récits fondateurs ?

Les chercheurs, parmi lesquels les tenants de l’école historico-critique, continuent à travailler sur ces questions que soulève l´archéologie. En quoi les principales découvertes changent notre vision de l´histoire biblique ? Que disent-elles par contraste des intentions de ses auteurs ? Entre positivisme et créationnisme quels sont les risques d’une récupération théologique et politique de l’archéologie biblique ? Pour répondre à ces questions, notre invitée est Estelle Villeneuve, archéologue et journaliste. Elle est l’auteur du livre récemment paru Sous les pierres, la Bible. Les grandes découvertes de l’archéologie, publié chez Bayard.

Archéologie biblique, La Foi prise au Mot,  diffusé à 20h40 et à revoir sur le site

Retrouvez toutes les vidéos de votre émission La Foi prise au Mot