Emissions

  • Mercredi 25 avril 2018

    Birmanie: le non-retour des Royingyas

    Birmanie: le non-retour des Royingyas
    On revient dans Eglises du Monde à la situation en Birmanie, pays d´Asie du Sud Est. Les chrétiens représentent 6% de la population, dont 1% de catholiques. En 2011, après 50 ans de junte militaire, la Birmanie a vécu des changements politiques inattendus. Des changements porteurs d´espoir, mais le chemin vers plus de démocratie est chaotique. Le pays reste enlisé dans des conflits entre le pouvoir central et des minorités ethniques, on l´a vu depuis l´été dernier avec le drame des Rohingyas, minorité musulmane apatride. Ils sont environ 1 million aujourd´hui. Mais ces conflits touchent aussi des chrétiens, comme les Kachins, qui vivent dans le nord du pays. Décryptage avec Camille Cuisset, coordinatrice d´Info-birmanie, une association d´information et de défense des droits de l´homme en Birmanie.
  • Mercredi 25 avril 2018

    Retraités : Un temps pour se donner (3/4)

    Retraités : Un temps pour se donner (3/4)
    L´engagement citoyen ou associatif fait partie des activités principales des retraités ! Un retraité sur trois s´engage au service des autres au moment de la retraite. Pourquoi un tel engagement a-t-il du succès chez les retraités ? Quel sens en cette période de la vie où le rythme n´est plus le même ? Alors entre un temps pour rendre aux autres ce que l´on a reçu, pour rester utile à la société ou pour maintenir le lien social, toutes les motivations des retraités sont bonnes pour se donner ! Témoignage et points de repères dans Vies de famille.
  • Mercredi 25 avril 2018

    Intelligences

    Intelligences
    Seule, l´intelligence rationnelle est aussi stupide qu´un robot. L´intelligence humaine est tout autant corporelle, relationnelle et spirituelle.
  • Mardi 24 avril 2018

    Soeur Agnès-Marie Valois, Faites la Paix, Antisémitisme

    Soeur Agnès-Marie Valois, Faites la Paix, Antisémitisme
    La montée de l´antisémitisme inquiète en France. 250 personnalités ont signé un manifeste publié dimanche pour une prise de conscience sur la monté d´un nouvel antisémitisme. Alors, qu´en est-il ?Quel rôle pour l´Eglise, les chrétiens ? On en parle dans notre dossier avec le père Thierry Vernet, co-directeur du département de recherche Judaïsme et christianisme au Centre Chrétien d'Etudes Juives au Collège des Bernardins. Nous revenons également en début d´édition sur l´hommage rendu cet après-midi à Dieppe à soeur Agnès-Marie Valois, décédée la semaine dernière à 103 ans. Ce fût une figure de la Seconde Guerre mondiale. Nous vous proposons aussi un reportage à Arras, lors du grand rassemblement pour la Paix dimanche, dans le cadre de la commémoration du centenaire de la Grande Guerre. Vous entendrez aussi le cardinal Jean-Louis Tauran, après sa visite inédite la semaine dernière en Arabie Saoudite. Dans la Chronique du Monde, le père Gonzalo Mezza nous parle d´un fléau qui touche les Etats-Unis : celui des addictions aux opioïdes.
  • Mardi 24 avril 2018

    La chance du pécheur

    La chance du pécheur
    Nous pensons toujours que pour connaître Dieu, il faudrait être impeccable. Mais cela n´est pas vrai. Le chrétien n´est pas quelqu´un qui ne pèche pas, mais quelqu´un qui se sait pardonné. La contrition chrétienne nous fait reconnaître notre péché ; elle met la faute devant les yeux de notre coeur, mais la pose aussitôt devant les yeux de Dieu. Le sacrement de la confession nous apporte un pardon total, même des fautes oubliées. Et il faut croire à ce pardon. Le grand piège de Satan, c´est le désespoir ou le découragement, où il veut nous faire croire que nos fautes sont trop grandes pour être pardonnées, que nous ne sommes plus dignes d´amour.
  • Mardi 24 avril 2018

    Conférences sur la Délivrance de Mgr Hervé Gosselin et du P. Etienne Vetö

    Conférences sur la Délivrance de Mgr Hervé Gosselin et du P. Etienne Vetö
    La promesse de la liberté en Christ réveille une de nos aspirations les plus profondes. Dans l´histoire de l´Église, l´annonce de l´Évangile a toujours intégré cette dimension de libération, sous des formes différentes. La prière de délivrance, remise en lumière par le Renouveau Charismatique, peut être considérée comme une des actualisations possibles du message du Salut pour notre temps. Qu´entend-on alors par délivrance ? Qui est concerné par ce ministère ? Peut-on se passer de la délivrance dans l´Église aujourd'hui ? Le document officiel de l´ICCRS (Le Service International du renouveau Charismatique) « Le Ministère de Délivrance », publié récemment, a servi de base à notre réflexion. Le Colloque organisé par la communauté du Chemin Neuf et qui s´est tenu du 7 au 10 décembre 2017 aborde ces questions à travers diverses approches : historique, biblique et théologique. Parmi les intervenants, Père Etienne VETÖ, prêtre dans la Communauté du Chemin Neuf fera s´intéresse à « la nature théologique des liens spirituels et de la délivrance ». Mgr Hervé GOSSELIN, évêque d´Angoulême, vis-à-vis du Renouveau Charismatique Catholique en France s´exprime, lui, sur « les enjeux pastoraux de la délivrance aujourd´hui »
  • Mardi 24 avril 2018

    5e dimanche de Pâques B - Intégrale

    5e dimanche de Pâques B - Intégrale
    Marie-Noëlle Thabut lit et commente l'intégralité des lectures du 5e dimanche de Pâques, année B.
  • Lundi 23 avril 2018

    Mgr Jean-Luc Bouilleret - diocèse de Besançon

    Mgr Jean-Luc Bouilleret - diocèse de Besançon
    Cette semaine, « La Vie des Diocèses » fait escale à Besançon, un grand diocèse qui couvre une partie du territoire de deux départements : le Doubs et la Haute-Saône. Dans la lignée de la tradition de l´accueil en Franche-Comté, l´Eglise catholique s´appuie sur un réseau de 900 bénévoles investi dans l´accueil des migrants. Pour Mgr Jean-Luc Bouilleret, archevêque de Besançon, « les multiples appels du Pape François à l´accueil sont une invitation à la conversion des coeurs ». En huit mois, cinq familles syriennes réfugiées se sont installées dans le diocèse par le biais des couloirs humanitaires. Dans les villages de La Sommette comme de Morteau, les catholiques se mobilisent. Autre question au coeur des préoccupations du diocèse de Besançon : les jeunes et les vocations. A « l'escale jeunes », une dizaine d´étudiants, trois prêtres, une petite communauté de quatre religieuses ainsi qu´un couple marié vivent sous le même toit. Pour les jeunes, c´est une chance unique de découvrir ces différents choix de vie. Ils pourront ainsi, à leur tour, choisir leur avenir en toute connaissance de cause. Et puis comme dans de nombreux autres diocèses, Besançon a lancé un synode : une grande consultation pour relancer l´ardeur de l´évangélisation chez les catholiques. 5300 participants répartis dans 670 équipes synodales ont commencé leur réflexion. Objectif : comprendre comment suivre Jésus et l´annoncer de manière efficace et crédible dans la société.